PLAISANCE - ESCAPADES FLUVIALES - Vous qui passez sur mon site, avant de me quitter, merci de me laisser un souvenir de votre passage dans mon livre d'or.

BURGERMEISTER O'SWALD ou ELBE 1

DU 24 AU 27 SEPTEMBRE 2009- 

UN VOYAGE EN MER PAS COMME LES AUTRES.

EMBARQUEMENT IMMEDIAT...

BIENVENUE À BORD DU BURGERMEISTER O'SWALD 

ou bien ELBE 1

 

Voici un résumé de notre aventure en Mer du Nord,  sur le navire, BURGERMEISTER O’SWALD ou  ELBE 1 devenu Bateau Musée, depuis 1988 mais qui continue à naviguer en Mer. Ce navire a été restauré avec amour et est toujours maintenu en bon état par un groupe de passionnés volontaires bénévoles. Propriété de la Ville de CUXHAVEN il a été donné au « FEUERSCHIFF-VEREIN ELBE 1 » depuis 2001 pour restauration, maintenance et exhibition. Quand elle est à quai, elle devient musée, mais en plus, possédant tous les certificats maritimes elle peut prendre la mer avec des passagers, ce qui a été notre cas.

De son nom d’origine le : BURGERMEISTER O’SWALD,  mis en service dès 1948, mais plus communément appelé le ELBE 1- ce qui indiquait sa position de stationnement sur l’Elbe en tant que bateau phare. Un total de 4 bateaux stationnaient sur l’ ELBE, et servaient de repères de visées pour les autres bateaux.  3 des 4 navires sont devenus musées et le 4e a disparu. De par sa position, le ELBE 1 a bien sur souffert de plusieurs éperonnages - 50 pendant ses 40 ans de service.

Dans les bras de la mer du Nord

Bien que le vent tente de l'en empêcher, l'Elbe fonce inexorablement vers la mer. Sur la rive gauche de l'Elbe, Glückstadt (ville de la chance) est une petite ville dont le charme maritime est indéniable. Sur la rive opposée, laissez-vous tenter par un petit détour dans l'« Altes Land » (vieux pays), le paradis des fruits, et à Stade, ville hanséatique restaurée avec beaucoup d'affection avec son vieux port.
Station thermale sur la mer du Nord, Cuxhaven possède une longue plage de sable, endroit idéal pour prendre congé de l'Elbe, tandis que du haut de la plate-forme d'observation « Alte Liebe» (ancien amour), on saluera de la main les géants des mers en partance pour le grand monde. A son embouchure, l'Elbe forme le
parc national « Hamburgisches Wattenmeer » (estran hambourgeois) entre le continent et la pleine mer. Avec la Niedersächsischen Wattenmeer (estran de Basse-Saxe), ce paradis naturel est une invitation aux sorties dans l'estran, de Cuxhaven à l'île de Neuwerk, et à des promenades dans cette si fascinante bande de terre, submergée à marée haute. Et si vous n'en avez pas encore assez de la mer, prenez la route de l'île d'Helgoland, avec ses superbes falaises rouges.

AVIS de la part du MOTOR YACHT CLUB Luxembourg

qui a organisé ce voyage pour les membres du club.

Les heures de départ et d’arrivée sont tributaire des horaires des marées et ne peuvent  êtres modifiées.  Comme le ELBE 1 appareille à 8h00 précises du matin jeudi 24 septembre, les responsables nous ont proposé d’arriver la veille, donc le mercredi 23 septembre. Nous pourrons passer une nuit supplémentaire sur le bateau, et participer au repas du soir (pot au feu).

 

Adresse : ELBE 1

Bei der alten Liebe

CUXHAVEN

 

Distance de Luxembourg 620km, dont 495 sur autoroutes, durée estimée du trajet 6h00.

 

Programme prévu au départ :

Mercredi 23 septembre :

dans l’après-midi, possibilité de venir à bord,  repas après 19h00, nuit à bord.

Jeudi 24 septembre :      

à 8h00  départ du navire vers l’ile de SYLT. Vers 15h00 débarquement à SYLT, après-midi libre. Vers  22h00 départ pour Wilhelmshaven. Traversée  de nuit, possibilité de naviguer sur le pont.

Vendredi 25 septembre : 

arrivée à Wilhelmshaven vers 6h00. Journée libre à  et nuit à bord.

Samedi 26 septembre :    

départ pour l’ile de Helgoland. Arrivée prévue vers 15h00. Après-midi et soirée libre, nuit à bord.

Dimanche 27 septembre : 

matinée libre à Helgoland. Et à 12h00 départ pour Cuxhafen.  Arrivée prévue à vers 17h00, retour à Luxembourg

 

NOTES DU JOUR -  Mercredi 23.09.2009-  installation à bord.

MÉTÉO            :    il fait beau, ciel bleu et un peu frais le matin.                                      

CUXHAVEN est une grande ville située sur le littoral allemand de la mer du Nord à l’embouchure de l’ELBE.  C’est un lieu de villégiature  depuis plus d’un siècle.

Etant sur place ce mercredi, nous faisons connaissance avec l’organisateur de ce tour, Joseph Steiner, et nous installons nos bagages dans notre cabine. Promenade en ville et retour au bateau pour recevoir les autres vers 17:00.

Nous dégustons le pot au feu et allons faire un tour au café : DIE KLEINE KNEIPPE.  Café très sympathique, décoration intéressante, ambiance chaleureuse pour y prendre un verre entre amis.  Retour au bateau pour notre 1ère nuit à bord.

 

NOTES DU JOUR – jeudi 24.09.2009   -  départ du navire vers l’ile de SYLT.

MÉTÉO   :   assez fraîche mais il fait beau.

 

A  7 :30,  nous étions tous sur le pont pour suivre les manœuvres de sortie de Port de Cuxhaven. N’ayant pas de propulseur d’étrave, les amarres de la proue sont restées fixées et les moteurs mis en marche pour que l’arrière du bateau  s’éloigne du quai, et puisse alors manœuvrer en avant et sortir du port.  Nous voilà à l’embouchure de l’ELBE et nous y constatons un trafic important. Les bateaux vont ou quittent HAMBURG. Mais pour nous c’est : direction vers l’Ile de SYLT.

 

Tant que nous étions sur l’ELBE, les vagues n’étaient pas trop fortes mais dès que nous étions en Mer, quelle différence. Les vagues se sont creusées de plus en plus  et malgré nous, nos estomacs n’ont pas apprécié cette houle de plus en plus forte. On a essayé de tenir le coup,  pas facile du tout.

Au bout de deux heures, le Capitaine a décidé de changer de cap et a pris la direction de HELGOLAND.

 

Pendant près de 6 heures nous avons affronté des vagues de 4-5 m de profondeur.  Dur, dur.

Le but de ce voyage était d’en apprendre plus sur la navigation, c’est-à-dire d’observer les navires, les identifier, analyser la route du parcours et bien d’autres choses. Mais rien de cela n’a pu se faire durant cette journée.

 

Enfin, vers 14 :00 nous apercevons la terre. ELBE 1 a jeté l’ancre et une barcasse  (grosse barque déchargeant les marchandises ou les voyageurs à partir d'un navire), est venue nous chercher et nous débarquer sur l’Ile. Temps libre de : 15 :00 à 19 :00 nous allons pouvoir faire un tour sur Helgoland.

Helgoland, île située dans le nord-ouest de l’Allemagne, au nord des îles de la Frise, dans la mer du Nord.  L’île est entourée de falaises à pic constituées principalement de grès rouge (zone appelée Oberland). Une étroite langue de sable, appelée Unterland, forme la partie sud-est de l’île. La plus grande partie de la communauté insulaire, pêcheurs et vacanciers, se trouve dans l’Oberland.

Helgoland appartient à Holstein de 1402 à 1417, puis au Danemark jusqu’en 1807, date à laquelle le Royaume-Uni s’en empare et à qui elle est officiellement cédée en 1814. Le Royaume-Uni donne l’île à l’Allemagne en 1890 en échange de Zanzibar et d’autres régions d’Afrique. Avant la Première Guerre mondiale, le gouvernement allemand établit un vaste plan de fortification de l’île, comprenant entre autres des emplacements de canons et des abris pour sous-marins. Après la guerre, les fortifications sont démolies conformément au traité de Versailles. L’île est par la suite refortifiée par le gouvernement nazi et sert de base sous-marine allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale. En 1947, au cours de l’occupation d’après-guerre, la Marine britannique fait sauter les fortifications et une partie de l’île. Helgoland est rattachée au land de Schleswig-Holstein en 1952.

Nous faisons notre tour avec l’organisateur de cette aventure :

www.sportbootschule-steiner.de

 Joseph STEINER – tel. : 00.49.26.06.963.19.19

 

Inselweg 2- D- 56333 WINNINGEN

qui nous fait découvrir certains coins de l’Ile. Nous prenons l’ascenseur pour monter sur le haut de l’Ile et y trouver une vue panoramique superbe. De loin, depuis la terre, la mer nous semble bien plus calme. A savoir que sur l’Ile tout est hors-taxe. Intéressant donc pour certains achats.

19 :00 retour au bateau avec un des canots de sauvetage de l’ELBE 1.  Dès que tous nous furent à bord, les moteurs se sont mis en route pour notre traversée de nuit en direction de WILHELMSHAVEN.

Le repas à la cantine était excellent et comme il paraît qu’il faut un estomac plein pour ne pas souffrir du mal de mer, nous mangeons de bon appétit.  Nous aurions bien aimé pouvoir être sur le pont et assister à la navigation de nuit, mais ce sera pour une autre fois.  Mal de mer oblige… rien de cela ne fut possible. Dommage.  Certaines personnes ne se sentaient toujours pas bien et la nuit risquait d’être mouvementée. Pour certains comme nous, nous avons pris nos quartiers assez tôt pour y passer la nuit.  D’autres, plus solides sont restés levé bien plus tard. Grâce au cachet pris en soirée, nous devrions nous sentir mieux et la nuit des « estomacs vides » devrait être plus paisible.

Les conditions atmosphériques nocturnes furent encore pires que pendant la journée. J’ai vu toutes les heures du cadran, et souvent je me levais pour voir comment était la mer à côté de mon hublot. Impressionnant de voir cette masse d’eau aussi près de nos yeux. Quant aux creux des vagues, je les imaginais entre 6-7-8 m, au point de faire certaines prières.  Sachant que ce navire avait affronté d’autres intempéries, je me suis dis que nous y arriverons grâce à l’équipage.  J’ai eu ma dose de grosses vagues et de petites angoisses pour cette nuit, mais je suis quand même parvenue à m’endormir pendant assez longtemps pour ne pas être crevée le lendemain matin.

 

NOTES DU JOUR -  vendredi   25.09.2009- météo fraiche et ensoleillée.

Arrivée à Wilhelmshaven vers 7 :30 - journée libre et nuit à bord.

 

WILHELMSHAVEN : Ville portuaire de la Basse-Saxe. Elle a abrité un chantier naval construisant des navires militaires et fut, pendant la seconde guerre mondiale l’un des ports d’attache des U-boats (sous-marins)  allemands. A visiter : Deutsches Marinemuseum  :  Le musée illustre l'histoire de la marine allemande.

Nous passons dans une écluse vers les 6 :30 du matin (je dormais donc je ne peux pas donner de nom) et étions au quai pour 7 :30.

Petit–déjeuner à la cantine du bateau. La rumeur de la veille disait que nous retournions à nouveau à HELGOLAND le lendemain matin et dès que nous en avons eu la confirmation nous avons décidé de quitter le navire à Wilhelmshaven. Refaire ce voyage dans l’autre sens ne nous disait absolument rien, car nous avions vu l’Ile et cela nous suffisait. Nous promettre de visiter les bunkers des sous-marins situés sous la ville, ou l’Ile des Phoques me semblait bien beau.  Nous aurions voulu visiter une autre Ile, et surtout naviguer moins longtemps, mais comme nous n’avons pas été concertés à ce sujet, pourquoi continuer notre voyage dans de telles conditions.

Il semblait y avoir une certaine tension entre les deux organisateurs du voyage,  ce qui a sans doute perturbé les décisions à prendre et les passagers n’ont pas eu droit à la parole.

Conclusion : Voyage un peu cher pour 2 jours de navigation, mais l’expérience fut excellente et nous savons maintenant que nous sommes de vrais marins d’eau douce et que les rivières et canaux sont notre royaume. 

En plus, nous avons apprécié de mieux connaître certains membres du club. Merci à vous et à la prochaine rencontre.

Ici s’arrête notre voyage et il continue pour le reste de l’équipage et ses passagers. Bon vent les amis.

Quant à nous, nous avons pris le train de Wilhelmshaven vers Cuxhaven, sauté dans la voiture et pris la route du retour.

NOTES DU JOUR -  samedi  26 &  dimanche 27. 09.2009- nous sommes à KONZ et y passerons un très beau week-end sur GEORIANE.