PLAISANCE - ESCAPADES FLUVIALES - Vous qui passez sur mon site, avant de me quitter, merci de me laisser un souvenir de votre passage dans mon livre d'or.

LE LUXEMBOURG

Le Grand-Duché de Luxembourg.

 

Je ne peux pas faire un site sans parler de mon propre pays. Voici d’une manière modeste un petit descriptif d’un des pays les plus petits d’Europe (après  Chypre), qui a des frontières communes avec  la Belgique, l’Allemagne et la France.

Statistiques- d’après la brochure 2008  de la Statec – avec annotations personnelles.

Chef d’Etat : le pays est dirigé par le Grand- Duc Henri même si ses avis sont uniquement à titre consultatif.

Chef de Gouvernement : J.C. JUNCKER-  Premier Ministre

Langue Nationale : le luxembourgeois- c’est un mélange de français, d'allemand et de flamand. Sinon, dans la vie de tous les jours, celui qui est né ou a vécu ici depuis sa tendre enfance parlera couramment  4-5 langues : le luxembourgeois, le français, l'allemand, l'anglais, l'italien ou le portugais. Richesse indéniable au point de vue linguistique.

Langues administratives : français, allemand et luxembourgeois. Au point de vue administratif la langue officielle est le français, mais les débats politiques à la Chambre des députés se font en luxembourgeois et sont retraduits par la suite en français

Monnaie : L’euro

Capitale : Luxembourg

Superficie totale de:  2.586 kms

Dimensions du territoire: Nord-Sud : 82 km/ Est-Ouest 57 km

Longueurs limitrophes: avec la France : 73 km, avec l’Allemagne : 135 km et avec la Belgique : 148 km.

Altitudes: maximum à Wilwerdange : 560m, minimum à Wasserbillig : 130m et Luxembourg-ville 300m.

Population: totalité d’habitants en janvier 2007: 483.800, répartis en 277.900 luxembourgeois et  205.900 étrangers-  ce qui représente 57.44 % de Luxembourgeois.  Entre les Anglais, Français, Belges, Italiens et Portugais nous côtoyons 150 autres nationalités sans difficultés.

Population par groupes : 67.8 % population active entre 15 & 64 ans.  Enfants de 0 à 14 ans : 18.2% et  le 3e âge- de 65 ans et plus : 14%.

Pays aéré et très boisé, (terres agricoles : 87%) - l’agriculture fait partie intégrante de l’économie, sans en être sa  richesse principale.  Etant donné que la surface bâtie est de 9 %, ceci explique les prix exorbitants  de l’immobilier. (il  faut compter+- 10.000,-€/m2.)

Question emploi, comme la main d’œuvre qualifiée manque nous devons faire appel aux pays avoisinants, ce qui fait que chaque jour 130.000 frontaliers traversent notre pays.

Notre taux de chômage d’environ 5% est le plus bas de toute l’Union Européenne.

L’économie : a longtemps reposé sur la sidérurgie et sur le caoutchouc avec GOODYEAR, DUPONT DE NEMOURS, ARCELOR-MITTAL… (à savoir que nous avons été membre fondateur de la CECA et ensuite de l’U.E)

Dès 1960, le Luxembourg s’est spécialisé dans la finance et a été le 2e centre mondial des fonds d’investissement après les Etats-Unis.

A partir de 1973, le Luxembourg s’est tourné vers le secteur tertiaire axé sur le commerce bancaire et à ce jour nous comptons environ 170 banques internationales. La richesse des banques représente à elle seule plus de 60%  du PNB.

En 2003, le gouvernement a décidé de jouer la carte des prestations informatiques en attirant les grands noms du web comme Google, AOL, Microsoft qui ont ainsi établit leur siège social Europe au Luxembourg grâce à une TVA au taux réduit de 3%,  qui a rapporté 200 millions d’ € en 2004.

La fiscalité:   Depuis l’adoption de nouveaux allègements fiscaux, le Luxembourg offre la plus faible imposition des particuliers d’Europe et la 2e pour les entreprises.

L'essentiel des ressources n'est pas assuré par les impôts sur les salaires, mais par les revenus des banques. Nous bénéficions donc d'une fiscalité intéressante.

Essence/ cigarettes et alcools: sont encore les moins chers de la Communauté européenne.

Les salaires : sont élevés et indexés. Nous sommes encore un des rares pays à conserver l’indexation automatique et intégrale des salaires à l’inflation.

Les travailleurs frontaliers : le PIB par habitant élevé s’explique en partie par le nombre important de travailleurs frontaliers contribuant au PIB sans être comptabilisés dans la population résidente.

Traitement mensuel min. brut : + 1650,-€ pour les travailleurs non- qualifiés et  +1970,-€ pour les travailleurs qualifiés.

Taux de pauvreté : 12%

L'immobilier: Habiter au Luxembourg n'est pas une mince affaire.  Les loyers sont supérieurs à 2000,-€ pour environ 100m2, et pour acheter un logement il faut compter environ 500-600.000 €  pour une maison ou un nouvel appartement, et le prix de l'are pour un terrain se négocie autour de 50.000 l'are.

 

LE TOURISME :    Le Grand- Duché de Luxembourg.  www.visitluxembourg.lu

 

LUXEMBOURG,   sa Capitale. 86.000 habitants, agglomération 138.000 habitants, avec un aéroport international et la Gare TGV.

Savourez l’insoupçonné d’une ville cosmopolite, active et animée mais qui a su garder son charme à la taille humaine.  www.lcto.lu    tél. 22.28.09

Luxembourg, aux contrastes enchanteurs, est une ville chargée d’histoire, débordants de trésors artistiques et culturels qui ne demandent qu’à être admirés, regorgeant de sites intéressants et de coins pittoresques qui ne demandent qu’à être explorés, truffée d’anecdotes et de légendes qui ne demandent qu’à être racontées.

La forteresse de Luxembourg a été un véritable cas d’école de l’architecture militaire européenne. Depuis 1994, les fortifications et la vieille ville sont classées patrimoine mondial de l’UNESCO.  Un réseau de 23 km de galeries souterraines- les fameuses casemates- qui ont été taillées dans les rochers de la ville constituent la première attraction de la ville.

Vous pourrez visiter la Résidence du Grand- Duc, le Palais Grand-ducal qui est doté d’une façade de style Renaissance flamande du XVIe siècle (visite possible en été) , la cathédrale, le nouveau Musée d'Art Moderne, la Philharmonie sur le plateau du Kirchberg qui accueille les phalanges musicales les plus prestigieuses  et encore bien d’autres lieux à ne pas manquer.

Les vastes espaces verts de la Vallée de la Pétrusse, des parcs municipaux et les bords pittoresques de l’Alzette invitent à la détente alors que la zone piétonne est une véritable artère commerçante qui comprend un large choix de boutiques et magasins de grandes marques.

Art de Vivre : Les occasions de fêtes au Luxembourg ne manquent pas, toujours rehaussées part l’art  culinaire. Les nombreux restaurants proposent une gastronomie raffinée et un service exemplaire. La gastronomie est en général du type cuisine française mais pour les spécialités du pays, elle n'est pas vraiment légère.

Spécialités du pays : Judd mat  gaardbounen, la Bouneschlupp, la friture (des poissons de la Moselle), le Kuddelfleck et les Traipen.

Animations: en été beaucoup d'animations musicales ont lieu dans le centre Ville, la Place d'Armes, appelée aussi le Salon Vert du Luxembourg. Place ou plein de restaurants et cafés et hôtels ouvrent leur terrasses ombragées par des platanes dès que les beaux jours reviennent, et le kiosque central est l'endroit d'ou les musiciens donnent leurs concerts.

En décembre, comme partout ailleurs, nous avons aussi, toujours  à la Place d'Armes, un beau petit Marché de Noël, qui d'année en année prend un peu plus d'ampleur.

LA VALLÉE DES 7 CHÂTEAUX : www.septchateaux.lu

Le sentier national de la Vallée des 7 Châteaux suit sur 37 km la vallée sinueuse de l’Eisch riche en trésors culturels. Loin des principaux axes routiers, ses routes de campagne et ses chemins en forêts paisibles enchantent promeneurs et cyclistes.

D’autres châteaux dispersés dans tout le pays permettent d’avoir un aperçu des époques passées.

A visiter absolument le Château de Vianden :Avec près de 200.000 visiteurs chaque année, le château de Vianden reste le monument le plus visité du Grand-Duché. Construit sur les assises d'un castel romain et d'un refuge carolingien, cette fortification est considérée comme l'un des plus grands et des plus majestueux manoirs féodaux des époques romanes et gothiques en Europe.

Infos tirées du  Site: www.castle-vianden.lu

LES ARDENNES ET LEURS PARCS NATURELS. www.ardennes-lux.lu

LA RÉGION DU MÜLLERTHAL, LA PETITE SUISSE LUXEMBOURGEOISE.www.mullerthal.lu

LA MOSELLE.    www.moselle-tourist.lu

Gastronomique, sans frontière et relaxante, la vallée de la Moselle stimule vos sens et vous permet d’oublier le quotidien. Gastronomique : les vins de qualité de la Moselle ont un bouquet exquis. Ils se savourent le mieux avec du poisson frit préparé par les restaurateurs renommés de la pittoresque Route du Vin. Sans frontières grâce aux ponts qui unissent les nations (LUX.-ALL.- FR-) le visiteur comprend que la localité de Schengen ait donné son nom à l’espace européen du même nom.  Relaxante : se balader sur les sentiers étroits, dans les vieilles ruelles ou goûter à une excursion en bateau garantit un maximum de détente.

ET LES TERRES ROUGES. www.sud.lu  

L’industrie donnait son empreinte aux pays des Terres Rouges. Aujourd’hui cette région compte les principales villes commerciales du pays. Branché, funky, jeune, provocateur- c’est la région urbaine du Grand- Duché.

 

 

LUXEMBOURG/ MA VILLE  Écrit par Mike Koedinger-  www.mikekoedinger.com

Trois mots pour décrire la Ville de Luxembourg : Cosmopolite, internationale et verte.

Avec plus de 150 nationalités présentes, c’est un véritable luxe de pouvoir changer de langue plusieurs fois par jour pour communiquer avec les gens.

Internationale, parce qu’il s’agit d’une capitale européenne avec un vrai poids politique et économique, et verte parce qu’il y a du vert partout. C’est quelque chose que l’on apprécie lorsqu’on revient en ville après un séjour à l’étranger.

Trois endroits à ne pas rater à Luxembourg.  A défaut d’être original, trois classiques : une visite de la vieille ville basse avec le Grund et Clausen.  Puis la « nouvelle ville » le Kirchberg. Pour finir, le MUDAM, un des plus importants musées du Luxembourg.

Trois bars pour prendre un café.L’ INTERVIEW, près de la place Hamilius, un grand classique et en outre propose un excellent café depuis près de 20 ans.  La brasserie Guillaume, sur la place Guillaume II, pour sa clientèle, un mélange d’hommes d’affaires, de personnages politiques et de bourgeoisie. Le Book &  Beans, sur l’avenue de la Liberté, qui propose un très bon caffé latte et un vrai accès wifi pour les ordinateurs portables.

Trois restaurants pour dîner. La Voglia Matta , dans le quartier de la Gare, avec sa vue imprenable, la nuit, sur la place de Paris. Il y a aussi le Star of Asia, le premier restaurant indien de la capitale, caché en face du théâtre des Capucins, et le Roma, dans la rue Louvigny pour sa cuisine italienne gastronomique.

Trois endroits ou sortir à Luxembourg. Les Rives de Clausen, sans hésiter. Il y a une grande attente des noctambules concernant ce nouveau lieu de sorties insolites. Grâce à son site, ce projet sera très certainement un succès. Et bien entendu tous les pubs britanniques, comme le Pygmalion et le Britannia, pour leur convivialité et leur esprit anti-lounge.

Trois vues imprenables sur Luxembourg. Il existe un lieu « caché », derrière l’Institut National des Sports dans le quartier de Cents- Fetschenhof, à partir duquel l’on a une très belle vue sur les faubourgs et la vieille ville. Ensuite, la tour de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat ; le public ne le sait pas forcément, mais l’on peut y monter dans le cadre d’une visite guidée. Et pour ceux qui ont la chance d’avoir des amis qui habitent au dernier étage de n’importe quel immeuble à Hollerich, une vue extraordinaire sur toute la ville.

Trois raisons pour rester au Luxembourg.  En deux mots : l’amour et le travail. Luxembourg est une ville dont on tombe amoureux au second coup d’oeil, qui a ses endroits cachés et qui mérite  que l’on apprenne à la connaître. C’est également une ville qui offre un extraordinaire mélange de nationalités, de langues et de belles perspectives de carrière.

(texte tiré de Luxembourg- BONJOUR – hiver 2008 et édité par le Luxembourg City Tourist Office)

 

Le quartier du Grund vu sur le net.

Une impressionnante descente par une rue pavée (le "Bisserwee") ou un ascenseur pour les moins courageux vous mèneront au  Grund, "ville basse" de Luxembourg. Le Grund est un quartier ancien, qui bénéficie de la proximité des fortifications de la ville et du passage de l'Alzette, ce qui contribue à son charme mais également à l'humidité qui a l'air de bien imprégner tout le quartier. Quand il fait chaud, c'est un plaisir de boire un coup à une terrasse, d'autant qu'il y a de nombreux cafés. 

Le Grund est un des rares quartiers de la capitale qui fasse vraiment vivant : pas de grands immeubles qui se remplissent à 8h pour se vider à 18h, pas de banque (sauf une qui a su rester discrète), des petits commerces, des maisons différentes du stéréotype "toit noir, larges fenêtres en alu à volets roulants, garage au rez-de-chaussée" et même des animations culturelles : blues and jazz rallye en juillet, DJ pour la fête nationale, concerts organisés par l'abbaye de Neumünster ou par les cafés du quartier. Bref, le Grund c'est bien.


En poussant un peu plus loin, sur la gauche après avoir traversé le pont, vous arrivez à Clausen, où l'arrêt à la  Mousel’ sCantine réjouira les plus grands adorateurs du
Dieu Cochonvenus en pélerinage au Grand-Duché. Le jarret entier servi avec des fèves des marais et de la bière non filtrée dans des bocs en terre cuite est à lui seul une justification de l'expression par ailleurs un peu abusive de "gastronomie luxembourgeoise".  Clausen, qui est vraiment à 2 pas du Grund, offre également un resto à hamburgers sympa (Maybe Not Bob's), des pubs anglais, irlandais ou écossais et le Melusina, pour tenir jusqu'au bout de la nuit avant de repartir par l'impressionnante montée de la rue pavée ou - plus utile dans ce sens là - le fameux ascenseur.

Et depuis Noël:

LES RIVES DE CLAUSEN- Nouveau lieu de fête.  

Juste un peu avant les fêtes de fin d'année 2008, ce fut l'ouverture d'un nouveau coin branché dans le bas de la Ville de Luxembourg. L'Ancienne Brasserie Mousel  et  Clausen a cédé sa place à  des bars et des restaurants, avec parking et navettes de bus. Vous pourrez vous retrouver  autour d'un verre à l'apéro dans le bar -restaurant chez IKKI, manger brésilien à L'AGUA DE COCO et terminer la soirée dans un bar aux allures préhistoriques le KING WILMA. D'autres restaurants sont présents sur place. A vous de les découvrir.

LES RIVES DE CLAUSEN- THE PLACE TO BE. -  Il y a un avant et un après les rives de Clausen dans la vie nocturne luxembourgeoise. Lieu d'exception, les anciennes brasseries sont permis de voir éclore un espace multiforme chic et choc. Cet îlot draine depuis 2008 un flux ininterrompu de noctambules. Il fête cette année ses 5 ans. (texte de K. Sitarz).

Les Rives de Clausen attirent tout ce que Luxembourg compte de noctambules au détriment d'ailleurs des autres lieux branchés de la capitale qui faisaient jusqu'alors les beaux jours des nuits luxembourgeoises. Le quartier s'inscrit très vite comme "THE PLACE TO BE" et les foules y débarquent, attirées par la lumière et l'ambiance festive que l'on découvre sur ce site insolite.

VIN, BIèRE ET  DRËPP   www.lcto.lu  

Les vins et crémants luxembourgeois proviennent de la région de la vallée de la Moselle. Un microclimat très doux produit ici quelques uns des meilleurs vins de la Grande Région.

Les amateurs de bière ne sont pas laissés pour compte. Quelques unes des meilleures bières de la région proviennent des Brasseries  Bofferding et Battin, Simon, Mousel et Diekirch.

Impossible de parler d’alcools luxembourgeois sans parler de « Drëpp » , goutte. A la fin de l’été, ces eaux-de-vies sont distillées maison sur base de grains et de fruits.

Ces infos ont été trouvées sur internet ou dans des brochures de Luxembourg City Tourist Office. L’origine est toujours mentionnée. J’espère que cela ne dérange pas les auteurs. Sinon merci de me le signaler.

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014