PLAISANCE - ESCAPADES FLUVIALES - Vous qui passez sur mon site, avant de me quitter, merci de me laisser un souvenir de votre passage dans mon livre d'or.

GEORIANE- FIGURE DE PROUE

La naissance de notre figure de Proue - Georiane, notre mascotte.

 

Figure de Proue pour notre bateau.

Une figure de proue se trouve comme de bien entendu à la proue du navire, sous le beaupré et est souvent représentée par un animal ou un être humain, évoquant le nom du navire.  En général une figure de proue est la figure emblématique de grands voiliers car elle véhicule l’image de celui-ci.

J’ai donc un peu modifié cette habitude pour en avoir une sur Georiane.  Depuis toujours, mais surtout depuis notre excursion à Rouen pour  vivre l’Armada 2008, j’ai toujours été en admiration devant ces sculptures qui ornaient les proues des grands navires. Elles représentaient toujours des personnages qui me semblaient tellement vivants. Et depuis, comme nous avons un bateau, j’ai eu envie d’en offrir une à mon cher mari.

Mais la nôtre ne sera pas posée sur le nez de l’étrave (à cause du passage dans les écluses)  mais sur le devant de la proue. Ce sera la différence avec les vraies figures de proue.

J’ai cherché partout, jusqu’en Chine et en Amérique, pour trouver une personne qui pourrait me sculpter celle que je désirais appeler Bavaria. Je la voyais déjà avec une poitrine généreuse, un décolté profond habillé d’un dirndl et une chope dans chaque main. Comme Georg est Bavarois, je trouvais que cela collait bien avec  lui.

En janvier 2010, j’ai donc pris le taureau par les cornes, me suis mise devant mon ordi et j’ai cherché « le »  sculpteur sur bois qui pourrait me donner satisfaction.  Quelle ne fut pas ma surprise de trouver un sculpteur, « mon »  sculpteur : Thierry de Belle-Isle, qui fait des œuvres marines et  notamment des figures de proue.  Son adresse  thierry-gille-sculpteur.com  ou tapez figure de proue,  il doit être en première page.

Nous voilà tous les deux embarqués dans une série de couriels et d’infos pour arriver à trouver ce que je voulais. Bien sûr mon projet de Bavaria lui plaisait assez et j’aurais été ravie de la voir prendre vie.  Pour avoir certaines données techniques, j’ai quand même du dévoiler mon idée à Georg et la surprise n’a plus pu être complète.  En lui montrant les œuvres de Thierry de Belle-Isle,  Georg m’a avoué avoir succombé au charme d’une de ses sirène. Que pouvais-je faire d’autre ?

Le cadeau étant pour lui il avait bien le droit de décider entre Bavaria et la future Georiane.  Et voilà comment notre mascotte a été choisie avec le nom tout trouvé dès le départ.

Pour votre information :  

ACCÈS MARITIME :  QUIBERON- BELLE-ILE (MORBIHAN-BRETAGNE)

La Compagnie Océane assure le service toute l'année pour les passagers et les véhicules (entre 5 à 13 allers-retours par jour suivant la saison)

Durée de la traversée : 45 minutes, arrivée au port de Le Palais  ou 20 minutes (vedette rapide, l'été uniquement, pas de véhicules)
La réservation est obligatoire pour les vélos, motos et véhicules.

Description de l’ile, infos trouvées sur:    www.belle-ile.com

LE PALAIS : Chef lieu, « capitale » tant sur le plan administratif qu’économique, est la commune la moins étendue et la plus peuplée de Belle-Île-en-Mer, avec plus de 2 500 habitants. Son port, surplombé de l’imposante Citadelle Vauban constitue la porte d’entrée principale pour les liaisons avec le continent, qu’il s’agisse de transport de marchandises ou de passagers. Par sa position stratégique, Le Palais offre un patrimoine historique militaire unique en France, avec son enceinte urbaine fortifiée où est aménagée une promenade en plein air, agréable et instructive, au milieu d’essences variées : ormes, acacias, frênes, chênes verts, saules, châtaigniers.  

SAUZON-  PORT  bien abrité des vents dominants, a toujours quelques pêcheurs, essentiellement aux casiers (homards, langoustes, tourteaux). Aujourd’hui, son activité de port de plaisance se développe. Au-delà du bourg et de ses jolies ruelles, la Pointe des Poulains et la propriété de Sarah Bernhardt, les menhirs Jean et Jeanne, et la plage de Donnant constituent des centres d’intérêt incontournables.

BANGOR,  possède le territoire le plus sauvage de l’île, le plus exposé aux vents du Sud-Ouest. La côte rocheuse  s’interrompt par endroits en de jolies plages de sable fin : Herlin, Kérel ou Donnant. Les rochers aux formes spectaculaires sont légion, comme à Port Coton et ses célèbres Aiguilles, Port Goulphar, les Iles de Bangor… La commune compte près de 800 âmes, habitant trente villages blancs et bleu ardoise, accroupis aux bords d’autant de vallons qui cheminent vers la mer. Le bourg, placé sous la protection de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, respire le calme et la sérénité d’un charmant village rural.

LOCMARIA : La commune de Locmaria, présente  des caractères particuliers qui l’ont toujours distinguée des autres communes de l’île : une agriculture plus développée, un habitat rural dense avec des hameaux importants et une absence presque totale d’activité maritime. Point culminant de l’île, Locmaria conjugue de manière exceptionnelle l’âpreté de la côte sauvage avec les falaises les plus hautes de l’île et le charme des grandes plages de Port-Andro,  Samzun et des Grands Sables (2 Km de sable fin convenant à la pratique des sports nautiques).  Les 700 habitants se répartissent en 33 villages et le bourg, dont l’église, témoin de l’an mil, offre un chœur du XVIIéme et un clocher en poivrière du XVIIIéme siècle.

Pour voir les photos, allez dans la rubrique  ALBUM PHOTOS, Georiane et Belle-Ile en Mer. 72 photos sur Belle-Ile en mer mais aussi sur l'évolution de notre mascotte.