PLAISANCE - ESCAPADES FLUVIALES - Vous qui passez sur mon site, avant de me quitter, merci de me laisser un souvenir de votre passage dans mon livre d'or.

08.08 SAARBURG MARINA et VILLE

 

Vendredi 25 juillet: Nous avons décidé de passer le week-end à SAARBURG pour y découvrir le port, la marina et la ville..

Nous quittons KONZ  à 10:10 avec Georiane sous un splendide soleil.  Arrivée vers 10:40 devant l'unique écluse du jour KANZEM , entrée dans l'écluse vers 10:50 et à 11:10 nous en sortons.  Encore 5 kms et nous arrivons dans notre marina.  Excursion dans le centre-ville qui est à 20' à pied. Vieille ville agréable,  avec sa petite rivière et ses chutes d'eau. On y trouve tous les magasins possible, de nombreux restaurants et là ou nous nous sommes arrêtés c'est l'AMADEUS. Terrasse au bord de la rivière.... que la vie est belle!!!

Samedi... nouveau tour en ville avec cette fois-çi le tour en petit train pour vraiment découvrir la ville sans trop se fatiguer. Dans l'après-midi, après notre retour, spectaculaire orage de toute beauté vu de notre terrsse couverte sur le pont du bateau.

Dimanche 27 juillet: on doit bien penser à rentrer... dommage. Le temps ici est tellement agréable que nous aimerions prolonger notre séjour. Départ de Saarburg vers 14:15 et arrivée à KONZ vers 15:45. Nous y reviendrons très prochainement.

******************

La MARINA DE SAARBURG est à recommander.  Il y a tout ce qu'il faut pour les  marins de passage, et en plus elle est située au calme, en pleine verdure, avec un clubhouse et son bar, les facilités quotidiennes (douche, machine -à-laver, séchoir), le tout géré par un Capitaine de Port très sympatique.

SAARBURG:   L’histoire de Saarburg commence quand le Comte Siegfried de Luxembourg y érigea un château en 964. Le château de Saarburg est une des plus anciennes place-fortes d’Allemagne et c’ est l’emblème de la ville.

 

Ville médiévale qui est située à proximité de Trèves, en bordure de la Sarre  qui lui donne son nom et qui est traversée par le ruisseau LEUCK  et sa chute d’eau impressionnante en plein centre ville.  Depuis le petit pont métallique, on découvre le spectacle unique des cascades tombant d’une hauteur de 20 mètres au-dessus de gradins rocheux.

A l’origine, la Leuk entourait la ville et alimentait les viviers et les douves du « SAARBURG ». 

La vieille ville et son château. Dans la vieille ville de Saarburg, se dresse un ancien château "Le Saarburg". Il doit son nom à deux mots allemands Saar (Sarre : nom de la rivière) et Burg (château).  Au Moyen-âge, il y avait un passage secret qui allait de la vieille-ville à la cour du château. Quand des ennemis étaient là, les gens pouvaient aller au château par ce passage et étaient en sécurité.

Un vieux quartier de Saarburg est appelée la "Petite Venise". Depuis des siècles des maisons sont construites sur de puissants pilotis en chêne qui s'enfoncent jusqu'au petit ruisseau de la Leuk.

La petite chute d'eau à côté de l'ancien moulin du Prince électeur a été aménagée en usine électrique après la Première Guerre. C'est la plus ancienne usine d'électricité encore en service en Allemagne.

Au 12ème et 13ème siècles, le lit de la rivière fut détourné afin que la ville puisse disposer de suffisamment d’eau en cas d’incendie.  Dans le même temps, les moulins de la ville furent construits dans la cuvette de la vallée (Tümpel) au pied de la chute d’eau. L’énergie de l’eau permettait de faire tourner les moulins du municipaux,,

Le vin et le tourisme sont des facteurs économiques primordiaux pour la ville de Saarburg. La viticulture marque de son empreinte le paysage. Sur les pentes raides de schistes ardoisé le roi des cépages, le Riesling, vin pétillant, léger et fruité, y pousse et y trouve la chaleur du sol. 

Du côté touristique, la ville du vin et des fondeurs de cloches „ Saarburg“ est un but de voyage très apprécié par les visiteurs. Les curiosités naturelles et historiques de la métropole du vin de la Sarre impressionnent chaque année. Le fief touristique forme un point de départ idéal pour des buts d’excursions dans la région saarbourgeoise, en Moselle, en Sarre et dans la région des trois frontières, France, Luxembourg et Belgique.

LA FONDERIE DES CLOCHES : Au 18e siècle, une famille de fondeurs de cloches de Saumur, les Mabillon, s'installent à Saarburg. L'entreprise Saumur  qui est  florissante a cessé son activité, faute d'artisans repreneurs. Le métal était coulé (environ 1200 à 1500°) dans un double moule d'argile (cette dernière abonde à Saarburg). Le moule était enfoui dans une fosse jusqu'à refroidissement  (4 à 5 jours, puis cassé.) La qualité du son est lié à l'amalgame mis en oeuvre et s'entend aux harmoniques.