PLAISANCE - ESCAPADES FLUVIALES - Vous qui passez sur mon site, avant de me quitter, merci de me laisser un souvenir de votre passage dans mon livre d'or.

VISITE DE L'ECLUSE DE STREPY-THIEU ET DE RONQUIèRES

EXCURSION avec le WSC SAARBURG.

Départ en bus dimanche matin à 7:00 de Saarburg en Allemagne.
Nous sommes une 30e de participants, il fait frais mais déjà très beau. La journée s'annonce superbe. 

Notre visite a commencé par le Plan incliné de Ronquières.  INFO récoltées sur internet.

Situé sur le canal Charleroi-Bruxelles, le Plan incliné de Ronquières est unique en son genre. Il permet de compenser une dénivellation de 68 m.
Pour comprendre le principe de son fonctionnement, vous pouvez  franchir le plan incliné en bateau le dimanche et découvrir ce fabuleux site autrement grâce à son Visitor Center avec ascenseurs panoramiques, passerelle en verre surplombant le plan incliné…

Parcours-spectacle | Un bateau, une vie
Muni d'un casque infrarouge pour vous guider, suivez le batelier dans son univers quotidien grâce à des décors en 3D, des techniques audiovisuelles, des murs d'écrans géants, ou encore des automates.  Visionnez un film explicatif et accédez au sommet de la tour pour admirer le panorama exceptionnel sur la région des "petites Ardennes".
Vous pouvez également profiter d’une promenade détente en bateau vers la grande écluse d'Ittre.

Le plan incliné de Ronquières est un ouvrage monumental construit entre 1960 et 1968 sur le canal de Charleroi Bruxelles.  Sa construction faisait partie du plan général de modernisation du canal pour le porter à 1350 tonnes.  Comme le dit fort bien un ouvrage de l'époque, ici, "les bateaux vont sur des roulettes".
En résumé, le principe du plan incliné de Ronquières est fort simple.

Le plan incliné comporte essentiellement deux bacs pleins d'eau de 91 mètres de longueur sur 12 mètres de largeur dont la profondeur d'eau varie de 3 mètres à 3,70 mètres et pesant environ 5600 tonnes. Ces bacs roulent dans le sens de leur longueur sur des chemins de roulement en béton d'une longueur de 1440 mètres.
En gravissant une pente de 68 mètres, le plan incliné de Ronquières permet l’économie de 18 écluses, d’un volume impressionnant d’eau et de près d’une journée de navigation à chaque péniche.

Supporté par une foret de colonnes en béton, long de 300 mètres de long et large de 80 mètres, le pont-canal de Ronquières est l’un des plus grands au monde. Il constitue la partie bétonnée la plus au sud du complexe et constitue de fait l’extrémité Nord du bief de partage des eaux. Celui-ci a deux autres extrémités: l’écluse de Viesville et l’ ascenseur à bateaux de Strepy Thieu

Visiter l'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, c'est non seulement entrer dans le bâtiment,
mais aussi vivre un franchissement en bateau !

Au 8ème étage, à plus de 100 mètres de hauteur, un film d’une trentaine de minutes relate cette épopée du génie belge. Divers panneaux explicatifs, maquettes et bornes interactives, avec vue sur l’impressionnante salle des machines, complètent la visite.
Franchissement en bateau de l’ascenseur funiculaire
L’asbl Voies d’Eau du Hainaut offre la possibilité de franchir l’ascenseur funiculaire en bateau : à bord d’une péniche, entrez dans le géant de béton et d’acier et mettez-vous dans la peau d’un batelier. L’excursion dure une heure, dont 7 minutes pour le franchissement même du dénivelé de 73.15 m : étonnant !
Le plus haut ascenseur funiculaire du monde, à Strépy-Thieu.

D'emblée, on est impressionné par sa taille, et pour cause : l'imposant colosse de béton s’élève à 102m du sol et son sommet a la taille d'un terrain de football ! Déjà depuis l’autoroute E19-E42, venant de Mons, il se dresse à la hauteur d’Havré, tel un énorme champignon noir. Quand on arrive, on ne voit que lui : l'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu domine le Canal du Centre, la vallée.

Pourquoi un ascenseur funiculaire ? 
A la fin de la deuxième Guerre mondiale, il apparaît nécessaire d’aménager le réseau navigable belge de manière cohérente et de mener entre autres des travaux sur le Canal du Centre pour l’adapter au gabarit de 1350 tonnes. En effet, la capacité de transport des péniches d’antan était limitée à 300 tonnes. En outre, la Conférence Européenne des Ministres des Transports recommande en 1957 l’adaptation des canaux au gabarit de 1350 tonnes. Le projet de Strépy-Thieu est l’ultime étape de ce programme de travaux sur le réseau belge des voies navigables. Sur le plan européen, il est stratégiquement très important car il établit la jonction entre les bassins de l'Escaut et de la Meuse, mais aussi entre le port et la région de Dunkerque et le bassin du Rhin.

Un ouvrage d’art fluvial témoin du génie belge
De prime abord, il terrasse et en impose. Il faut pourtant entrer à son pied pour accéder à la billetterie…puis grimper dans ses entrailles jusqu'au panorama et au parcours-spectacle « Pays de Génies ». Le premier sentiment laisse rapidement place à l'admiration dès que l'on regarde vers l'extérieur ou vers le cœur de l'ascenseur avec ses câbles, ses rouages et sa splendide machinerie. « La technologie au service de l'homme, sobre, belle et efficace », pense-t-on alors.

Après plusieurs années d’études, la construction de l'Ascenseur à bateaux funiculaire de Strépy-Thieu, unique au monde, a débuté en février 1982. 20 ans plus tard, le 30 août 2002, la liaison du tout nouveau canal, d’une longueur d’environ 12 km et creusé à la limite des entités du Roeulx (Thieu) et de La Louvière (Strépy-Bracquegnies), a été ouverte à la navigation.
L’Ascenseur funiculaire mesure 102m de haut sur 135m de long. Il permet de franchir une dénivellation de 73m15 et remplace à lui seul les quatre ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre historique et deux écluses. Il répondaux exigences de la navigation commerciale actuelle et future.

INFO récoltées sur Internet.

 

 

 

 

 

STRéPY-THIEU RONQUIERES